Zob & Job, entre travail et pauses sexe

Canailloux et gourgandines qui lisez cet article, je sens qu’un imperceptible rictus va poindre au bord de vos lèvres…

sexe-tetons

Entretenir une vie sexuelle active détermine notre bien-être et notre engagement au travail. C’est le résultat plutôt, avouons-le, intéressant de l’étude de 159 employés menée par l’Université de l’Oregon. Pas l’aromate hein, l’État au nord du Nevada !

En effet, les rapports sexuels permettent la sécrétion de dopamine et d’ocytocine, un neurotransmetteur et un neuropeptide, qui récompensent le cerveau par un sentiment de bien-être. Le sexe a des bienfaits sociaux, émotionnels et psychologiques tant chez l’homme que chez la femme, pendant au moins 24h. Il détermine donc la façon avec laquelle vous aborderez votre journée de travail, ainsi que la qualité de votre sommeil.

sexe-noir-sourire

Cette étude montre également l’influence néfaste du stress sur notre vie sexuelle. Qui dit stress dit à terme épuisement et qui dit épuisement dit flemme. D’où la nécessité de déconnecter maison et bureau (droit à la déconnexion). En effet, si le boulot s’introduit sans protection dans votre vie privée, vous prenez le risque de contracter une MST : Misère Sexuelle du Taf. Le docteur en management et organisation américain Keith Leavitt nous conseille donc de définir « le sexe comme une priorité » et de « prendre le temps nécessaire ».

sexe-bureau

Alors pourquoi ne pas organiser des « pauses sexe » sur les heures de travail pour concilier les deux ?

C’est l’idée fabuleuse proposée par Per-Erik Muskos, conseiller municipal suédois de la ville d’Övertorneå. Il va même plus loin en proposant que ces pauses soient payées par l’employeur. Il n’est pas question ici de s’envoyer des collègues dans l’open space en espérant la bénédiction de votre boss. Non. Les employés auraient le loisir de rentrer chez eux une heure par jour pour forniquer, s’épanouir dans leurs relations de couple et améliorer leurs productivités au bureau.

Nous chez MisterTemp’ on dit OUI au progrès ! Alors à vos braguettes, l’avenir s’annonce radieux !

sexe-arte