Handicap, mobilité et sécurité

Les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) estiment aujourd’hui le nombre d’invalides sur le territoire à 12 millions, contre les 5.5 millions déclarés. En gros près d’une personne sur deux se retrouvera en situation handicap (de manière définitive ou non) au cours de sa vie. Allez bim, déjà tout de suite ça calme ! 

Alors ça « roule » ?

Mais contrairement aux idées reçues, le fauteuil ne représente que 2% des invalidités, alors que 80% des situations de handicap sont « invisibles ». On y retrouve les maladies invalidantes (45%) type allergies, asthme, cancers et les troubles psychiques (20%) comme l’autisme, la schizophrénie… Surveillez donc votre prochaine quinte de toux ou votre prochain dédoublement de personnalité !

handicap-tortue-roulette

Au nom de la loi, je vous embauche ?

La loi du 10 juillet 1987 oblige les boîtes de 20 salariés à employer au moins 6% d’handicapés. Si ces quotas ne sont pas respectés une taxe est versée à l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (aka l’AGEFIPH). Celle du 11 février 2005 permet quant à elle, d’une part la création du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) et d’autre part augmente les taxes pour les entreprises (allant de 400 à 1500 fois le SMIC horaire). Malheureusement malgré les amendes plutôt sucrées/salées, le chômage chez les invalides continue de croître et dépasse aujourd’hui les 21% (dont 46% chez les plus de 50 ans et 57% sont chômeurs de longue durée). 

ad-mistertemp

On n’a pas les moyens d’aménager les locaux !

Faux. L’accessibilité est une obligation légale pour les entreprises créées depuis 2007. Pour les boîtes plus anciennes, les travaux peuvent être financés par l’État grâce notamment au crédit à taux privilégié du Crédit coopératif. Et avouons le, le jour où un membre de votre staff arrivera en béquilles après s’être pété les ligaments croisés en glissant dans les escaliers, tout le monde sera content d’avoir des locaux aux normes. Bien vu Ray Charles !

handicap-voiture-aveugle

Mieux vaut prévenir que guérir !

En effet, il existe différents moyens pour optimiser la sécurité sur votre lieu de travail. Évaluation des risques, évolution de la technique, remplacement des équipements dangereux et adaptation du travail à l’Homme (et non l’inverse). En gros, informez votre staff et organisez la prévention pour minimiser tout risque d’accident de travail. Et ce, même si vous aimez vivre dangereusement !

handicap-danger

Nous espérons vous avoir donné du grain à moudre, pour que vous puissiez briller au bureau ce jeudi lors de la Journée Mondiale sur la sécurité et la santé au travail. Mais aussi à la maison ce dimanche pour la Journée des Mobilités et de l’Accessibilité. Quoi qu’il en soit, faîtes attention aux autres et prenez bien soin de vous 😉