Les 5 plus grosses boulettes de la construction

Tout le monde peut bricoler, mais quand il s’agit de construire c’est une autre histoire. En effet, la moindre erreur sur un chantier (aussi bénigne soit-elle) peut rapidement saler l’addition. Allez aujourd’hui on vous amène faire un petit tour d’horizon des plus grosses boulettes de la construction et du BTP.

1. 47e étage sans ascenseur ?!

L’Edificio Intempo est un building de 189 mètres situé à Benidorm en Espagne. Ce gratte-ciel de 47 étages figure parmi les 25 plus hauts bâtiments de l’Union Européenne. Construit en 7 ans (2007-2014) alors que l’Espagne traversait une grave crise économique, il est le symbole d’une des plus grosses erreurs de l’architecture européenne de notre époque. En effet, les ascenseurs installés lors de la construction étaient dimensionnés pour 20 étages. Le scandale éclate 4 mois avant la fin des travaux. Et dire qu’à l’origine le gratte-ciel devait comporter 75 étages … Pratique pour monter les courses et faire ses squats.

fails-boulettes-btp-construction

2. Le bain de soleil ?!

Le Vdara est l‘un des plus hauts gratte-ciel de Las Vegas. Construit en 2009, cet hôtel de 169 étages pour 1543 chambres et suites comporte un petit vice caché qui a tendance à faire monter la température. En effet, sa façade incurvée reflète la lumière à la manière d’une loupe sur environ 4 mètre carré en fonction de la rotation de la Terre. Le rayon surnommé le “death ray” (rayon de la mort) brûle la peau, les cheveux et fait même fondre les sacs plastique des vacanciers qui se risquent à s’approcher de la piscine en pleine journée. La pellicule haute technologie appliquée sur la façade ne suffisant pas à endiguer le problème, l’hôtel entrepose des parasols pour protéger les vacanciers, faute de mieux.

fails-boulettes-btp-construction

3. Tout ça pour ça ?!

Le pont du détroit de Tacoma ou Tacoma Narrows Bridge est un pont suspendu de l’Etat de Washington. Construit en 1940, cet ouvrage mesurait 1.8 kilomètres de long pour 59 mètres de haut. Inauguré comme étant le 3e plus grand pont suspendu du monde après 2 années de travaux intensifs, il n’aura tenu de 4 mois de service avant de s’effondrer lamentablement. La cause du désastre ? Un vent de 64km/h. Oui une simple petite bourrasque aura suffit pour coucher ce géant d’acier. Une vraie merveille d’aérodynamisme (sarcasme) !

4. Creuse encore ?!

Le Lotus Riverside block 7 est un complexe d’immeubles situé en plein Shanghai dans le district de Minhang. Cette construction lancée en 2007 se termine 2 ans plus tard par l’effondrement d’un de ses immeubles encore tout neuf. Pourquoi ? Les architectes ont eu la bonne idée de creuser un parking souterrain sous l’un des immeubles neufs de 13 étages. Résultat avec la pluie tout dégénère. Un bloc de terre exerce une pression trop importante d’un côté, tandis que de l’autre la cavité du parking déforme les fondations. La structure s’effondre sur le côté et un ouvrier est tué. Du beau boulot à quelques jours de l’inauguration !

fails-boulettes-btp-construction

5. Le mauvais goût ?!

Google Earth nous permet d’aborder notre planète sous un angle nouveau. Il nous donne accès à des images satellite d’une précision extrême et ce à l’autre bout de la planète. Il nous permet également de débusquer des bâtiments aux formes plutôt étranges, comme la Base Navale Amphibie des Navy Seals (coordonnées 32°40’34 N 117°9’27 W). Construite vers la fin des années 60 à Coronado près de San Diego en Californie, cette structure en forme de swastika géante est depuis sa découverte au centre de la controverse. En effet, même si les architectes nient en bloc, l’orientation des bâtiments (45 degrés vers le nord) prouve le contraire. Quoi qu’il en soit, il va falloir trouver des ouvriers qualifiés et dépenser 600.000 dollars pour modifier ça.

fails-boulettes-btp-construction

Bonus : La touristique ?!

On ne présente plus la Tour de Pise … Quoi que. Petit rappel de circonstance. Cette tour est le campanile (la tour qui abrite les cloches servant à appeler les fidèles à la prière) de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption en Toscane. D’une hauteur de 58 mètres, elle fût construite en marbre dès 1173 et rentra au patrimoine de l’Unesco en 1987. Elle doit principalement sa célèbre inclinaison à une erreur de construction ou plus précisément à un défaut de fondation sur une plaine alluviale. Depuis ce sont des millions de visiteurs qui se pressent chaque années aux portes de la tour. Alors certes cette erreur rapporte de l’argent via le nombre de touristes qu’elle attire au quotidien, mais d’un autre côté plus de 28 millions d’euros ont été investis pour stabiliser la tour pour 100 ans. Et oui, malgré tous ces fonds injectés le problème n’est toujours pas réglé.

fails-boulettes-btp-construction

On vient de le voir, le BTP n’est pas un secteur fait pour n’importe qui. Pourtant le marché actuel est saturé. D’une part il est difficile pour un particulier de trouver un bon artisan pour réaliser ses travaux et d’autre part il est difficile pour un bon artisan de se faire connaitre du grand public. Car souvent ces professionnels de la construction n’ont pas le temps ou l’énergie de développer leurs communications. Résultat on finit souvent par prendre le premier “pro” du bâtiment à la grille tarifaire la moins scandaleuse. Mais est-ce raisonnablement la meilleure solution ? Faute de mieux c’est généralement la solution privilégiée, avec parfois de très mauvaise surprises à la clé. Travaux bâclés, non finis, retards, arnaques et autres joies relatives aux travaux dans le bâtiment. Alors comment trouver l’artisan qui correspond réellement à vos besoins ? Nos recherches nous ont permis de découvrir une startup française qui s’est justement penchée sur la question …

fails-boulettes-btp-construction

La réponse ?!

Fondée par un groupe d’amis à Avignon il y a maintenant 2 ans, La Bonne Brique propose une réponse pertinente au cruel manque de visibilité des professionnels du BTP sur internet. Le concept de la startup est simple et efficace, proposer aux artisans du bâtiment une vitrine digitale, un book en ligne pour leur permettre de trouver plus facilement de nouveaux chantiers et de nouveaux clients. À ce jour La Bonne Brique référence près de 3500 professionnels du BTP qui utilisent la plateforme pour faire connaître leurs entreprises auprès des particuliers. Outre le simple fait “d’exister sur la toile”, le site permet aux artisans d’améliorer leurs visibilités respectives, de les crédibiliser et de les faire apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche (type Google, Yahoo, Bing …) grâce à un bon référencement.

fails-boulettes-btp-construction

Et dans les faits comment ça se passe du côté des particuliers, si vous avez besoin de faire des travaux chez vous et que vous souhaitez trouver rapidement le meilleur artisan ? Pour le coup, rien de plus facile ! Il vous suffit de vous rendre sur le site de La Bonne Brique, d’entrer directement le nom de l’entreprise (si vous la connaissez) ou la catégorie de travaux que vous souhaitez effectuer et d’ajouter votre code postal ou votre ville. Vous avez ensuite accès à une liste regroupant tous les professionnels du secteur que vous venez d’exprimer. La seule étape ardue sera de choisir parmi la floppée de carreleurs, peintres, plaquistes et autres artisans du BTP présents sur cette plateforme. Pour vous aider à les départager, La Bonne Brique met à votre disposition la présentation de chaque entreprise, ainsi que diverses galeries-photo des réalisations de ces artisans. Mais ce n’est pas tout. Pour chaque professionnel vous aurez également accès à leurs compétences, à leurs assurances et à leurs certifications. En bonus vous pouvez retrouver les avis laissés pour les prestations déjà effectuées. Une fois votre choix effectué, vous avez le choix de contacter cet artisan par mail ou directement par téléphone. En gros La Bonne Brique vous permet d’identifier le professionnel du bâtiment qui correspond le mieux à vos besoins et de le contacter, le tout gratuitement.

fails-boulettes-btp-construction

Que des avantages côté particulier donc, mais la plateforme va encore plus loin pour les artisans. En effet, outre le fait de ne pas taxer les demandes de devis, La Bonne Brique permet aux entreprises du BTP de développer leurs propres réseaux et donc d’avoir à disposition d’autres ouvriers sous le coude en cas de besoin. Ce système simplifie notamment les démarches en cas de travaux complémentaires (carrelage et plomberie pour refaire une salle de bain par exemple). Dans des situations de manque de personnel, la plateforme permet aussi aux artisans de créer des annonces spéciales pour simplifier leurs recherches d’ouvriers qualifiés. Un autre gros avantage pour les professionnels du bâtiment est que le site leur permet de relancer simplement leurs anciens clients et donc potentiellement de se positionner sur de nouveaux chantiers. Pour finir, la Bonne Brique propose un service d’accompagnement et une aide au quotidien. L’objectif étant de donner aux meilleurs ouvriers du bâtiment de France toutes les chances d’être vus et contactés. Et donc d’éviter les déboires que nous avons vu dans cette liste non exhaustives des plus gros fails du BTP.

Alors pour vos prochains travaux, évitez les mauvaises surprises et allez jetez un oeil aux réalisations des meilleurs artisans de France sur LaBonneBrique.fr.