5 astuces pour ne plus craquer dans les bouchons quand on va bosser

« Les films sont plus harmonieux que la vie. Il n’y a pas d’embouteillages dans les films, pas de temps mort. » – F. Truffaut (1973). C’est bien gentil ton instant philosophique François, mais depuis les films ont bien changé et le nombre de bouchons n’a fait qu’augmenter au ciné et (à notre plus grand désarroi) dans nos vies respectives. Aujourd’hui les embouteillages font partie intégrante du paysage urbain. Particuliers comme professionnels, tout le monde finit par vivre ces instants de mort intérieure, piégé dans son véhicule à perdre du temps et de l’argent. En effet, on estime que les bouchons coûtent 539€ par seconde (soit près de 20 milliards d’euros par an) à la France et donc aux usagers français.

Rien que d’y penser vous commencez à avoir chaud ? Les nerfs vous montent et vous êtes à deux doigts de lâcher un « avance c*nnard » derrière votre écran ? Tout doux Philibert, on se détend ! Histoire d’apaiser votre quotidien, votre agence d’intérim en ligne MisterTemp’ vous dévoile 5 astuces pour ne plus craquer dans les bouchons. 

intérim-en-ligne-pas-cher

1. Respirez

L’impatience et l’enfermement accélèrent votre rythme cardiaque ? Inspirez profondément par le ventre, puis bloquez votre souffle. Contractez le plus possible vos mains sur le volant pendant quelques instants, puis relâchez tout. Inspirez et bloquez votre souffle. Faîtes rouler votre tête ou vos épaules, puis relâchez tout. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire. Vous libérerez ainsi tous les points de tension que vous accumulez. 

comment-ne-plus-craquer-dans-bouchons-respiration

2. Chantez

Vous avez fait le plein d’oxygène ? Alors balancez votre playlist préférée. Montez le son, vous pouvez enfin beugler à pleins poumons et révélez la Shakira qui sommeille en vous. Il y a peu de chances que le jury de The Voice se retourne sur votre performance, mais au moins vous vous serez détendu et vous aurez pris votre pied l’espace de quelques interminables minutes. Et ça c’est clairement le principal !

bouchons-musique

3. Observez

Vos fausses notes commencent enfin à vous rendre le sourire ? Alors c’est le moment idéal pour observer vos compagnons de galère. L’un d’entre eux pourrait vous gratifier d’un regard ou d’un sourire complice et vous pourriez tuer le temps en sa compagnie. Qui sait, en observant votre entourage vous pourriez tomber sur un autre automobiliste en plein solo vocal. Dans le cas contraire, imaginez leurs vies, leurs destinations … En gros, occupez votre cerveau ! 

bouchons-observez

4. Jouez

Votre trajet, ou plutôt votre arrêt s’éternise ? Avec un peu de chance vous aurez un vieux magazine sous la main, une grille de mots-croisés ou de sudoku dans la boite à gants fera l’affaire. Au pire des cas dégainez votre smartphone, téléchargez une application parmi les milliers de jeux gratuits, sauvez le monde et éclatez-vous. Attention à bien interrompre votre partie et de ranger votre téléphone dès que le trafic recommence à se fluidifier.

bouchons-jouer

5. Appelez

C’est bon vous vous sentez enfin d’attaque pour conquérir le monde réel ? Alors profitez-en pour passer tous vos coups de fil dans l’intimité de votre habitacle (en kit main-libre). Prévenez vos collègues de votre retard (si ce n’est pas déjà fait), adaptez votre planning, re-planifiez vos rendez-vous et profitez de ces échanges pour réfléchir aux problématiques du jour. En effet, c’est souvent dans les situations les plus inattendues que les solutions trouvent leurs sources.

bouchons-appel

Rappelez-vous que parmi les travailleurs souffrant de déplacements quotidiens, 72% sont stressés au travail à cause des bouchons. Alors on espère que ces petites astuces vous permettront d’affronter les aléas de la route avec bien plus de sérénité. 😉