Les 7 choses à faire quand on veut quitter sa boite

Vous avez prévu de quitter votre entreprise ? Voilà des semaines voire des mois que vous ne vous sentez plus à votre place. Vous avez perdu toute motivation, vous vous ennuyez et vous ne vous projetez plus à terme dans cette boite. Les jours s’enchaînent et se ressemblent tristement. Vous perdez peu à peu confiance en vous ou à contrario vos compétences sont sous exploitées et cela vous frustre. Quelle que soient vos motivations, vous êtes arrivés au bout du chemin et comptez mettre les voiles. Mais que faire une fois que la décision est prise ? Votre agence d’intérim en ligne Mistertemp’ vous donne quelques clefs pour vous permettre d’y voir plus clair.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite

1. Se montrer réaliste

Pour commencer, assurez vous que vous voulez quitter votre job pour les bonnes raisons et non pas pour des soucis personnels qui empiètent sur votre motivation générale. Une fois cette étape passée, demandez vous ce que vous pensez de votre emploi. Peut-être vous êtes vous éloigné de vos rêves de gosse ou que ce job n’est tout simplement pas aussi idéal qu’il en avait l’air. Attention, cependant car la réalité du quotidien peut être aussi brutale sur un autre poste ou dans une autre boîte et vous risqueriez d’être éternellement déçu.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-realiste

2. Analyser le positif

Vous êtes à bout et voyez tout en noir. Ce n’est peut être pas le moment idéal pour essayer de tirer du bon de cette situation. Détrompez-vous ! Si la situation est critique vous avez certainement plus de choses à gagner qu’à perdre. Mais pourquoi ne pas en profitez pour lister le peu qui vous plaisait ? Que ce soit l’autonomie, le secteur, la diversification de vos tâches ou le salaire. Réalisez une petit introspection pour discerner quelles sont vos principales motivations. Cela vous permettra d’aborder votre nouvel emploi plus sereinement.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-positif

3. Améliorer la situation ?

Identifiez les malaises que vous ressentez sur votre lieu de travail, comprenez ce qui ne fonctionne pas, afin d’en tirez les bonnes conclusions. Est-ce qu’il ne suffirait pas de changer de service, de poste ou d’objectifs pour vous sentir épanoui à nouveau ? En effet, peut-être qu’il vous faut une petite formation en interne pour vous remotiver. Pesez le pour le et le contre en vous servant de votre liste de points positifs. Il ne vous reste plus qu’à vous décider si vous souhaitez toujours partir vers d’autres horizons.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-ameliorer

4. Partir et sécuriser sa situation

Bon ça y est, vous êtes absolument sûr de votre choix, alors autant sécuriser vos arrières. En effet, le marché de l’emploi peut se révéler parfois cruel et on peut mettre des mois avant de retrouver quelque chose qui nous plait. En principe vous ne devez pas toucher le chômage si vous démissionnez, alors tentez de négocier une rupture à l’amiable ou une rupture anticipée de votre CDD. Privilégiez le dialogue avec votre employeur, afin de lui permettre de se montrer compréhensif. Dans les cas extrêmes, il vous restera l’abandon de poste pour être licencié pour faute (mais on vous le déconseille), ou la rupture aux torts de l’employeur (si votre situation s’y prête).

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-securiser

5. Enrichir votre réseau

Tous vos anciens collaborateurs et interlocuteurs externes peuvent enrichir votre réseau professionnel. Lors de votre départ, sélectionnez avec soin les personnes avec lesquelles vous souhaitez rester en contact. D’une part cela vous permettra de vous focaliser sur le bon de votre vie dans cette entreprise, et d’autre part ce vivier pourra vous servir par la suite. En effet, vous pourrez rejoindre une société avec laquelle vous aviez travaillé par le passé, ou vous pouvez être recommandé par des membres influents. Ne négligez pas l’importance d’un réseau solide pour trouver des réponses à vos problèmes.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-réseau

6. Faire marche arrière ?

De l’eau a coulé sous les ponts. Vous avez pris votre vie en main, enchaîné les boulots et vous avez réalisé que finalement vous n’étiez pas si mal dans cette entreprise. Mais pouvez-vous décemment revenir dans une entreprise que vous avez quitté ? Bien sûr ! Rencontrez vos anciens collègues et tâtez le terrain. Où en est la boîte, son management et sa politique ? Si vous sentez une ouverture, négociez votre retour et surtout restez humble. Après tout bien des choses ont pu changer depuis votre départ (nouveaux process, clients et nouvelles organisations).

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-réintégrer-sa-boite

7. Se reconvertir

Finalement vous voulez profiter de ce nouvel élan pour tenter de nouvelles choses. Peut être plus vous rapprocher de vos premières passions. Le problème est qu’il vous faut une grosse mise à jour. Commencez par un bilan sincère de vos compétences, analysez le secteur pour voir quels sont vos moyens d’approche et entamez votre reconversion professionnelle. Il faut vous tourner vers les bons organismes pour obtenir le meilleur financement possible. Vous pourrez notamment faire appel au Pôle Emploi, à l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres), au Cap Emploi, aux missions locales et aux Opacifs pour vous accompagner dans ce changement de carrière.

7-choses-a-faire-quand-on-veut-quitter-sa-boite-reconversion-professionnnelle

Quitter son job est une étape qui peut se montrer décisive dans une vie. Maintenant vous avez les cartes en main pour décider de votre avenir. À vous de faire au mieux 😉