Les 5 erreurs classiques à éviter absolument sur votre CV (part 2)

Comme nous l’avons vu dans la première partie des 5 erreurs à éviter absolument sur votre CV, les recruteurs sont saturés de candidatures au quotidien. Le CV étant obligatoire dans une grande majorité de process de recrutement, il vous faut absolument le soigner pour faire bonne impression. En effet, nombreux sont les recruteurs qui écrèment en fonction du fond et de la forme des Curriculum reçus. Alors pour éviter de faire les mêmes erreurs que vos concurrents sur le marché du travail, voici notre seconde partie des erreurs à éviter absolument sur votre CV, offert par votre boîte d’intérim digital.

intérim-en-ligne-pas-cher

1. Le jargon inutile

Attention à l’utilisation des termes galvaudés ou à la mode sur votre curriculum vitae. En effet, lorsqu’ils sont mal dosés ou qu’ils sont employés à mauvais escient, ces termes passes-partout peuvent refroidir certains professionnels. Le recours à un jargon qui n’ajoute pas de sens comme « maximiser les synergies », « sortir des sentiers battus » ou autre risque de vous fermer d’avantage de portes que de vous en ouvrir.

2. La raison de votre départ

Pour faire simple, jamais les raisons de vos précédents départs ne seront attendues sur votre Curriculum Vitae. En effet, au delà du simple fait que vous prenez le risque de dénigrer de votre précédent employeur, vous prenez également le risque de passer pour un collaborateur à problème. Optimisez votre CV pour mettre en avant vos points forts et comment vos compétences vous permettent de résoudre des problèmes. Et si certains recruteurs veulent savoir pourquoi vous avez quitté votre précédent emploi, cette question viendra lors de l’entretien.

3. Vos centres d’intérêt et hobbies

Partons du principe que vous avez suivi tous les conseils précédents, votre CV est donc déjà bien complet. Pourtant nombreux sont les candidats qui se sentent obligés d’ajouter une section « centres d’intérêt ». Malheureusement cette partie n’a généralement pas de pertinence. Votre collection de casquettes ou de chaussures a peu de chance d’intéresser le recruteur, sauf si évidemment vous postulez pour un job dans le secteur. A contrario, vous pouvez ajouter vos hobbies qui mettent en avant vos compétences comme le travail associatif, le soutien scolaire, la gestion d’équipe sportive, etc. 

4. Vos prétentions salariales

Indiquer vos prétentions salariales sur votre CV est une très mauvaise idée. Et ce pour trois raisons. D’abord vous passez pour une personne présomptueuse. Ensuite vous risquez de vous fermer les portes en indiquant de base un salaire trop élevé, qui écrémé trop vite, n’aura même pas l’opportunité d’être justifié lors d’un entretien. Et enfin vous risquez de vous vendre au rabais. Dans le cas où vous tombez sur une annonce qui vous demande d’indiquer vos prétentions salariales, donnez une tranche assez large (sans oublier les avantages).

5. Mentir

Alors oui nous sommes tous tentés d’enjoliver la vérité, surtout pour décrocher un job qui nous plait. Transformer un stage en CDI, gonfler ses résultats, endosser des responsabilités que vous n’avez qu’entre-aperçu, sont monnaie courante sur le marché du recrutement. Mais ne vous trompez pas, les recruteurs sont loin d’êtres idiots et la vérité a tendance à souvent éclater au grand jour surtout face à des RH former pour contrôler vos dires. 

Et voilà vous avez à présent toutes les cartes en main pour sortir le CV parfait. Alors à vos claviers, prêts ? Postulez 😉