La candidature spontanée, bouteille à la mer ou longueur d’avance ?

Pour trouver un emploi de nombreux outils digitaux sont mis à la disposition des candidats. Le support le plus utilisé est évidemment les sites d’emploi. En effet, les jobboards généralistes ou plus spécialisés regorgent d’annonces aussi diverses que variées et permettent de brasser un volume conséquent d’opportunités de travail, par le biais de la candidature classique. Arrivent ensuite les réseaux professionnels qui permettent quant à eux de se positionner sur des opportunités sans avoir besoin de déposer de candidature. Et enfin arrive la candidature spontanée. Selon une étude de 2017, 71% des chercheurs d’emploi y ont recours alors que seuls 31% la pensent réellement efficace. Alors bouteille à la mer ou longueur d’avance sur le le marché du travail ? Petit décryptage offert par votre agence d’intérim digital sur Paris.

Comment rendre pertinente une candidature spontanée ?

Pour retenir l’attention du recruteur le meilleur moyen pour rendre pertinente votre candidature spontanée est de bien identifier votre interlocuteur. Comme vous ne répondez pas à une offre classique, votre prise de contact doit être bien ciblée pour optimiser vos chances de vous faire remarquer. L’objectif est de susciter l’intérêt du recruteur et de créer du lien entre votre profil et celui de l’entreprise. En effet, ce n’est pas parce que le besoin n’est pas immédiat qu’il n’est pas susceptible d’apparaître rapidement. L’idée est donc de marquer les esprits pour que vous soyez la première personne qui vient à l’esprit du recruteur quand le besoin apparaîtra.

Source Giphy

Quels sont les risques de la candidature spontanée ?

Déposer une candidature spontanée c’est postuler sans offre. Pour simplifier, c’est présenter son profil et sa candidature de manière proactive. Dans un monde où les recruteurs reçoivent au quotidien des dizaines voire des centaines de candidatures, laisser une candidature spontanée peut donc s’apparenter à une perte de temps. En effet, pourquoi ajouter une feuille non désirée ou pertinente sur une pile de profils qui correspondent déjà aux besoins des recruteurs ? Postuler proactivement serait donc prendre le risque de passer directement à la trappe ? Ou d’atterrir dans une structure non adaptée humainement et financièrement pour nous accueillir ? Pas obligatoirement !

Quelles sont les forces de la candidature spontanée ?

Mais si le besoin n’existe pas encore, pourquoi se donner la peine de postuler en amont ? Déjà parce que la candidature spontanée démontre votre grande motivation. Vous sélectionnez une entreprise parce qu’elle correspond à vos attentes et non pas pour la simple raison qu’elle propose du travail. Ensuite elle permet de se positionner avant d’autres candidats. Lorsque vous candidatez spontanément vous faite face à moins de concurrence que sur une candidature classique vue sur un jobboard. Vous optimisez ainsi vos chances de décrocher un entretien, si ce n’est pas le poste.

Source Giphy

Comment utiliser différemment votre candidature spontanée grâce à MY-ROCKET ?

Vous souhaitez trouver un emploi, un stage ou une alternance ? MY-ROCKET, première application dédiée à l’envoi de candidatures spontanées fait le pari d’accélérer les mises en relation avec les recruteurs en simplifiant cette démarche fastidieuse à ses utilisateurs.

Avec MY-ROCKET, vous accéderez à plus de 11 millions d’entreprises répertoriées en France, mais également à plus de 15 000 métiers et 5 000 compétences recensés dans l’application.

Comment ça fonctionne ? C’est simple : une fois avoir téléchargé et avoir renseigné votre profil, l’application vous suggèrera chaque jour 8 entreprises correspondant à votre profil.

Un seul swipe vous permet de diffuser ou non votre candidature à l’entreprise proposée. Swiper à droite vous permet de postuler et swiper à gauche vous permet de rejeter la suggestion. Si vous souhaitez postuler, en moins de 3 secondes, le tour est joué et vos candidatures partent directement de votre boîte mail accompagnées d’un mail personnalisé ou d’une lettre de motivation dans celle du recruteur. Vous pouvez également faire le choix de postuler plus tard en ajoutant à vos favoris la carte de l’entreprise suggérée. Vous recevrez directement les réponses sur votre boîte e-mail.