entretien-telephonique-ou-entretien-video-differe

Comment passer l’étape de l’entretien téléphonique ou de l’entretien vidéo ?

Avant de décrocher un entretien physique au sein d’une entreprise, il y a généralement quelques étapes à passer. Certaines entreprises procèdent à des tests, d’autres à des entretiens téléphoniques et depuis ces dernières années, de nombreux recruteurs ont recours à l’entretien vidéo différé. Mais comment être paré à toutes les éventualités ? On vous livre quelques astuces pour passer cette étape clé du processus de recrutement.

 

La présélection de candidats par entretien téléphonique

L’entretien téléphonique est la phase de recrutement la plus fréquente avant un entretien physique au sein de l’entreprise. Il permet à l’entreprise à qualifier le candidat, c’est-à-dire à vérifier la qualité de son profil. Pour le candidat, c’est le moyen de présenter son parcours et d’expliquer ses principales motivations.

 

Comment se préparer à un entretien téléphonique d’embauche ?

La première règle est d’accorder à cet entretien le statut d’un entretien d’embauche. Il est tout aussi important puisque c’est lui qui mène à l’entretien d’embauche physique. Après un entretien téléphonique réussi, le recruteur a généralement d’ailleurs une bonne idée de la probabilité finale de l’embauche du candidat.

Avant l’entretien téléphonique, pensez bien à collecter quelques informations sur l’entreprise (année de création, activité de l’entreprise, offre principale, chiffres clés et dernières actualités) pour garder le contexte en tête.

Si l’entretien n’est pas programmé, essayez de trouver rapidement un endroit calme pour éviter que la conversation ne soit perturbée ou interrompue. Si vous avez programmé cet entretien pour un créneau précis, pensez à vous munir d’une copie de votre CV, d’un bloc-note et d’un stylo afin de prendre des notes. Cela vous aidera à préparer un éventuel entretien physique.

 

Qu’en est-il de l’entretien vidéo différé ?

L’entretien vidéo de présélection séduit les recruteurs pour de multiples raisons. Les recruteurs optent pour ce choix car il représente :

  • un moyen rapide et efficace de présélectionner les candidats, particulièrement quand  il y a un volume important de recrutements à effectuer.
  • un vrai gain de temps pour les recruteurs mais aussi pour les candidats, qui n’ont pas à se déplacer. D’ailleurs, il est possible -pour eux- de lancer l’enregistrement de leur vidéos au moment où ils le souhaitent.
  • un moyen de baisser les coûts pour l’entreprise. En effet, le recrutement représente un coût important pour une entreprise. Ajouter cette étape supplémentaire permet de renforcer le travail de présélection.

 

Comment se préparer à un entretien vidéo différé ?  

La préparation technique avant l’entretien est importante. Voici quelques points à vérifier avant votre entretien :

Choisissez un espace avec un arrière-plan dégagé et propre : votre environnement doit se prêter au contexte

Prévoyez un point de lumière en face de vous : un manque de lumière pourrait gêner vos interlocuteurs. Il vaut mieux éviter ce désagrément.

Essayez de vous auto-visionner : pour voir si la caméra vous filme à la bonne hauteur et voir s’il y a des ajustements d’éclairage à effectuer.

Pour la préparation du contenu, découvrez comment se déroulent les vidéos d’entretien et surtout nos conseils pour les réussir.

Enfin, pendant l’entretien, pensez à votre élocution. Articulez vos mots, soignez votre posture et vos gestes et pensez également à votre temps de parole.