Modifié le

Consultation d'un compte en ligne

Choisir un compte pro en ligne

Tout comme les particuliers, les entreprises peuvent aussi ouvrir leur compte professionnel en ligne. Différentes options leur sont d’ailleurs dédiées pour adapter leur formule bancaire à leurs activités. Sans oublier que les offres proposées sur le web présentent plusieurs avantages, à commencer par les tarifs compétitifs et la simplification des transactions. Pour bien choisir sa banque en ligne ou sa néo-banque, voici quelques points à considérer.

Bannière recrutement en intérim de Mistertemp'

Ouvrir un compte pro : obligatoire ou facultatif ?

La dissociation des transactions personnelles des opérations commerciales permet de déterminer leur situation fiscale et comptable. C’est pourquoi il s’avère nécessaire d’ouvrir un compte dédié à son activité professionnelle. Cette initiative peut même être obligatoire pour certaines entreprises. L’EURL, la SARL, la SASU et la SCI sont effectivement tenues d’ouvrir un compte bancaire professionnel. En fait, les services bancaires dédiés aux entreprises comme le financement d’un projet ou d’une innovation sont spécifiques. Il en va de même pour l’émission d’un certificat de dépôt de fonds une fois que le capital a été placé sur le compte de la société. Sans ce certificat, cette dernière ne peut obtenir le Kbis, un document nécessaire à son identification et à la détermination de son statut juridique. Certes, l’ouverture d’un compte pro est obligatoire à la création de l’entreprise, mais la conservation de ce compte n’est pas nécessaire par la suite.

Des banques en ligne dédiées aux professionnels

Afin de proposer des offres plus ajustées aux besoins des entreprises, des plateformes entièrement dédiées aux professionnels sont apparues sur le web. Il s’agit notamment des banques professionnelles en ligne et des néobanques professionnelles. Les banques en ligne présentent des compte pro en ligne ainsi que des offres de crédit aux sociétés ; la souscription et les mouvements bancaires s’effectuant entièrement par Internet. Les plateformes les plus connues sont Fortuneo, Hello Bank, Boursorama et BforBank.

Quant aux néobanques, elles proposent également des comptes en ligne aux professionnels. Qonto, Manager.one et Shine figurent ainsi parmi les références sur le marché des néobanques. En revanche, ces plateformes ne sont pas des établissements de crédit. Leurs services sont limités aux paiements, mais leurs avantages sont assez nombreux.

Pourquoi ouvrir un compte pro en ligne ?

Personne plaçant des économies dans une tirelire

Les tarifs constituent le premier avantage de l’ouverture d’un compte professionnel en ligne. En effet, les offres coûtent moins cher que chez les banques conventionnelles. Les technologies utilisées et l’absence d’agences physiques contribuent à la réduction des frais bancaires au maximum. La commission de mouvement peut même être supprimée pour la majorité des comptes professionnels en ligne, mais sous certaines conditions comme la fidélité de l’entreprise ou l’utilisation de plusieurs produits à la fois. Les micro-entrepreneurs bénéficient même d’une tenue de compte gratuit chez N26 Business et Axa Banque Pro.

Les services bancaires en ligne sont à la fois rapides et plus accessibles. Comme chez une agence physique, un conseiller est joignable à des horaires plus flexibles. L’ouverture d’un compte en ligne s’effectue en seulement quelques minutes. Pour les formalités administratives, le client n’a nul besoin de se déplacer en agence puisque tout se déroule en ligne. Cette initiative constitue sans doute la meilleure façon de créer une société commerciale dans les plus brefs délais.

Les critères de sélection d’une banque professionnelle en ligne

Le choix de la banque en ligne repose sur plusieurs critères, à savoir :

  • Le statut juridique de l’entreprise : en effet, certaines plateformes limitent l’accès à leurs offres aux seules formes de société qu’elles ont déterminées au préalable.
  • Les interdits bancaires : cette catégorie d’entrepreneurs ne peut souvent pas ouvrir un compte professionnel en ligne.
  • Les tarifs : les mensualités doivent être évaluées avant toute souscription à une banque professionnelle en ligne.
  • Le capital : les EURL, les SARL, les SASU, les SAS et les SCI sont concernées par ce point, car leur immatriculation repose sur l’obtention du certificat de dépôt de fonds.
  • Les modes de paiement : la société peut choisir entre la carte bancaire, le virement, le paiement par chèque ou en espèces pour régler ses transactions.
  • Les modes d’encaissement : la nature des activités de l’entreprise détermine le moyen d’encaissement. Pour une activité BtoC par exemple, la carte bancaire constitue le meilleur choix, tandis qu’une activité BtoB s’ajuste mieux avec un règlement en espèces.
  • Le découvert : ce point s’avère important pour les startups qui démarrent leurs projets.

En réunissant ces critères, vous pouvez aisément déterminer la meilleure offre pour votre entreprise. Pour vous donner une petite idée sur les formules disponibles sur le marché, voici les plus avantageuses :

  • Shine (pour les sociétés unipersonnelles)
  • Axa Banque Pro (pour les auto-entrepreneurs)
  • Qonto (pour les TPE et PME)
  • Manager.one (des cartes illimitées pour toutes les entreprises)
  • TransferWise (des frais bancaires limités à l’étranger)
  • Boursorama Pro (pour les auto-entrepreneurs)