Modifié le

Exemple d'un entrepôt logistique dans une entreprise

Pour une production optimale et une bonne gestion des commandes d’une entreprise, il est important que cette dernière mette en place une stratégie efficace pour optimiser sa logistique. Celle-ci demeure déterminante pour la réussite des activités de l’entreprise.

Découvrez à travers cet article comment optimiser sa logistique.

Opter pour un système mécanique

À l’ère du numérique, l’optimisation de la logistique doit intégrer des systèmes mécaniques comme le convoyeur. Et pour cause, il s’agit bien d’un équipement déterminant dans la productivité de la logistique des entreprises.

Opter pour un convoyeur

Le choix d’un convoyeur est une bonne option pour optimiser sa logistique. En effet, un convoyeur semblable au convoyeur à bande Vulca Concept est parfait pour gérer les processus d’acheminement des produits de l’entreprise à travers ses différentes zones de travail.

Un tel transporteur est idéal pour transporter les marchandises lourdes ou légères dans les meilleures conditions. Il convient aux entreprises en croissance qui voient les commandes se multiplier.

Cette solution d’optimisation logistique flexible s’adapte à différents secteurs d’activité. Qu’il s’agisse du secteur de l’agroalimentaire, de fabrication ou de transformation de produits, le convoyeur demeure un pilier pour l’optimisation de la chaîne logistique des entreprises.

Les avantages liés à l’utilisation d’un convoyeur

Au regard des nombreux avantages offerts par le convoyeur, ce dernier est un équipement à absolument avoir pour optimiser sa logistique.

En effet, le convoyeur rend efficient les productions et le transport des produits. Ce qui soulage grandement les entreprises de la pression exercée par les grosses commandes à livrer. De même, il représente une option économique pour l’entreprise, car sans cet équipement, celle-ci serait obligée de renforcer son équipe en recrutant davantage d’employés.

De plus, il rend les travailleurs plus efficaces en les soulageant et en améliorant leur condition de travail. Le convoyeur se charge du transport des marchandises lourdes et réduit les risques de chute. Ce qui implique moins d’accidents et moins de produits endommagés. Aussi, il fait gagner du temps de manière significative en accélérant les processus d’acheminement des produits.

Prendre en considération les risques de contamination du COVID-19

Aujourd’hui, le COVID-19 s’ajoute au nombre des risques de contamination au travail. Non seulement les travailleurs sont concernés, mais également les marchandises.

Les entreprises doivent donc prendre les mesures qu’il faut pour limiter les contacts. En réalité, les travailleurs doivent respecter les mesures de distanciation ainsi que les gestes de prévention comme le port de masque et de gants. Dans le cas contraire, une contamination au sein des membres de l’équipe mettra à mal tout le flux logistique et donc les activités de l’entreprise. D’un autre côté, si les marchandises sont infectées, cela expose les clients de l’entreprise à ce virus ravageur. Les clients n’achètent que quand ils se sentent bien.

De plus, si l’on découvre que les marchandises d’une entreprise sont contaminées, les risques pour cette dernière sont déplorables. Une fermeture de l’entreprise suivie des sanctions est à envisager.

Adopter la technique du cross docking

Une personne gérant des stocks dans un entrepôt

La gestion de stock est une opération coûteuse pour les entreprises. S’il y a bien un moyen de la contourner, c’est via la technique de cross docking. Elle consiste à mener une stratégie efficace permettant de réduire au maximum les déplacements des marchandises. Ce qui améliore considérablement la productivité des équipes de travailleurs.

Le cross docking a pour but de transiter les marchandises, dès la réception, vers le départ pour leur livraison ; et ceci, sans passer par leur stockage. Cela convient parfaitement pour la gestion efficiente des commandes en attente. Ainsi, dès la livraison du fournisseur, les marchandises sont convoyées en zone d’expédition. Cette technique permet de réduire les délais de livraison, ce qui améliore la relation clientèle.

Bien gérer l’espace de l’entrepôt

Pour optimiser sa logistique, il est important de bien gérer l’espace de l’entrepôt. Une bonne structure permet un stockage optimal des produits. Ainsi, il est recommandé de séparer les produits lourds ou encombrants des produits frais ainsi que des produits à transformer.

De même, il est préférable de créer spécialement un espace de stockage dédié à l’entreposage des produits à forte rotation. Il s’agit des produits phares de l’entreprise et les plus commandés par les clients. L’idéal serait que cet emplacement soit près de la zone d’arrivée et de celle d’emballage ou d’expédition.

Par ailleurs, il est souhaitable d’instaurer par exemple une numérotation des différents produits de l’entreprise. Il s’agit de mettre en place l’adressage et de déterminer les chemins de route logistiques efficients qui guident les travailleurs au produit.

En outre, pour être efficace, il est indispensable de bien délimiter les différentes zones de stockage et celle de travail des salariés. Ainsi, il est recommandé de:

  • créer distinctement les zones de stockage,
  • les zones de réception des produits à l’arrivée,
  • les zones d’expédition des produits,
  • les zones de convoyage,
  • les zones de préparation de commandes, etc.

À présent, vous disposez des informations nécessaires pour booster la productivité de la chaîne logistique de toute entreprise ou industrie.

Vous êtes à la recherche d’une mission intérim dans le secteur de la logistique ? Inscrivez vous sur notre site dès maintenant;  plus de 2000 entreprises recrutent dans ce secteur pour des postes d’agent de logistique, manutentionnaire, magasinier ou encore préparateur de commande.