Modifié le

Le Prism’emploi est informé par le Medef que la crise sanitaire actuelle est accompagnée d’une vague de cybercriminalité.

Cela passe par un piratage de sites gouvernementaux, des   escroqueries, de la fausse vente de matériel ou équipements sanitaires, des   « rançongiciels », de l’hameçonnage (phishing) incitant un interlocuteur de l’entreprise à communiquer des données personnelles (comptes  d’accès, coordonnées bancaires …) en se faisant passer pour un tiers de   confiance. Cette dernière situation a été rapportée par une ETT victime  de cette technique d’hameçonnage.

Chaque entreprise peut être ciblée, quel que soit sa taille.

Les TPE/PME ont été particulièrement visées par une attaque par « phishing » usurpant l’identité du fonds de solidarité gouvernemental.

Le télétravail a aussi révélé les faiblesses de certaines   organisations, petite ou grande entreprise, face à la cybercriminalité : utilisation de matériel non sécurisé, outils à distance insuffisamment sûrs.

C’est pourquoi nous vous invitons à la plus grande vigilance et   vous conseillons de consulter le site gouvernemental cybermalveillance.gouv.fr ».

Vous y trouverez une mine d’informations sur les techniques   actuelles de piratage et comment y faire face, ainsi que des conseils de   prévention face aux différents types d’arnaque.

Par exemple l’arnaque au faux support technique, qui consiste à   bloquer votre appareil et à vous demander de contacter d’urgence un numéro de   support technique frauduleux, l’arnaque du piratage de compte par laquelle   l’individu malveillant contrôle le compte de messagerie afin de récupérer des   données personnelles et voler des données bancaires.

Si vous êtes victimes d’escroqueries ou pour être conseillé sur vos démarches vous pouvez aussi contacter la plateforme   Escroqueries du Ministère de l’Intérieur au 0 805 805 817.