Une personne en télétravail

La pratique du télétravail est reconnue pour augmenter la concentration des salariés et leur productivité. Cependant, au-delà de 2 jours par semaine, on observe une baisse significative de ses effets bénéfiques. Comment suivre et maintenir la performance des salariés en télétravail ? 

Télétravail, la nouvelle norme ?

Les mesures de confinement prises pour endiguer la propagation du coronavirus ont poussé en mars 2020 des millions de salariés à travailler depuis leur domicile, sur une durée indéterminée. Pour la plupart d’entre eux, cette organisation de travail a été une vraie découverte. Les entreprises ont pu éprouver leurs méthodes. De telle manière qu’au moment du déconfinement, un grand nombre de salariés ont émis le désir de conserver la pratique du télétravail dans leur entreprise. Twitter et Facebook en ont même fait leur nouvelle norme d’organisation.

Le télétravail présente en effet de nombreux avantages, aussi bien pour le salarié que l’entreprise : 

  • Réduction des frais fixes de l’entreprise,
  • Réponse aux problématiques de transports et de stationnements, 
  • Solution face au manque de bureaux dans les villes, 
  • Attraction de talents dans des zones géographiques éloignées,
  • etc.

Cependant, on ne peut pas passer d’une organisation majoritairement en présentiel à la pratique du travail à distance du jour au lendemain. Nous avons vu l’observer pendant la crise du COVID-19 : manque de matériel nomade, processus et management pas ou peu adaptés, troubles psycho-sociaux… Les problématiques rencontrées par les entreprises et les salariés ont été nombreuses et les ont poussé à devoir revoir en profondeur leurs méthodes. 

Suivre les performances en télétravail sans fliquer, un vrai challenge pour les managers

La dispersion géographique des équipes est un défi de taille pour les managers qui se retrouvent parfois avec des équipes mixtes à gérer (présentiel et télétravail). 

Le manager doit notamment adapter au contexte du télétravail :

  • le suivi des collaborateurs,
  • la communication individuelle et collective,
  • le mode d’organisation de l’équipe,
  • les méthodes de coordination et de délégation,
  • les rituels d’équipe,
  • la fixation des objectifs, 
  • etc.

Hors des murs de l’entreprise, impossible de savoir si un collaborateur travaille bien. Si le manager peut légalement utiliser des méthodes de contrôle (en informant obligatoirement le salarié au préalable), il faut toutefois veiller à ne pas tomber dans du flicage. 

En effet, la réussite du télétravail passe avant tout par la confiance. L’enjeu est ici de réussir à infuser une culture de la collaboration, un esprit d’équipe ainsi qu’un sentiment d’appartenance pour assurer la performance des équipes à distance.

5 conseils pour assurer la performance des équipes en télétravail

Avant de se lancer dans de nouvelles méthodes de management, il est intéressant de prendre du recul sur l’organisation actuelle. Comment fonctionne l’équipe en présentiel et quels sont les outils qu’elle utilise au quotidien ? Il est en effet inutile de revoir entièrement ses méthodes. Il faut plutôt adapter l’existant aux enjeux du travail à distance pour éviter de perturber l’organisation d’une équipe.

Voici toutefois 5 conseils facilement actionnables pour assurer la performance en télétravail :

Décrire précisément les rôles de chacun

La principale cause de désengagement des collaborateurs est le flou que peut provoquer la distance. Le manager doit dissiper toutes incertitudes et préciser de manière exhaustive les rôles de chacun et les tâches à réaliser.

Définir des objectifs clairs et mesurables

La fixation des objectifs participe grandement à la clarification des missions du télétravailleur. Elle devra comporter plusieurs étapes de réalisation ainsi que des livrables, des échéances et des indicateurs de performance. 

Infuser une culture de l’écrit

La distance provoque des problématiques de communication. Le manager doit s’assurer que l’information circule bien auprès de chaque collaborateur. Une bonne pratique consiste à adopter une culture de l’écrit et de documenter ou d’enregistrer tous les échanges verbaux. Il faudra également organiser des canaux de communication spécifiques pour que les informations soient facilement accessibles par tous.

Adopter un management plus proche 

L’absence de management ou de contacts réguliers peut provoquer des troubles psycho-sociaux ou une perte de performance chez le collaborateur à distance. Il est recommandé de prévoir des points individuels et collectifs plus fréquents, idéalement avec la caméra active dans le cadre des visio-conférences. L’objectif étant d’identifier rapidement les points de blocage et de régler les problèmes rencontrés par les télétravailleurs.

Utiliser des outils adaptés à la pratique du télétravail

Que cela soit pour échanger, suivre l’avancée des projets ou réaliser des tâches administratives, le manager doit s’assurer que les collaborateurs peuvent mener à bien leurs missions à distance. Si les outils Trello, Zoom ou Slack ont été plébiscités lors de la crise du Covid, les managers bénéficient également de l’utilisation de logiciels RH. Certains modules permettent par exemple de piloter la charge des équipes ou de suivre la réalisation des objectifs fixés.