Pourquoi utiliser Scrum dans vos processus de recrutement ?

Le processus de recrutement est toujours chaotique lorsqu’il est mal préparé, c’est pour cela qu’il existe des cabinets de recrutement. Une bonne manière d’avancer rapidement lorsque l’on cherche à recruter quelqu’un, c’est de se donner les moyens d’aller à l’essentiel. Utiliser une méthodologie SCRUM est une bonne façon d’avancer rapidement sur ces points. Creusons un peu le sujet.

Les avantages d’une méthodologie scrum dans le processus de recrutement.

– Une visibilité qui nous aide à améliorer nos processus très tôt

– Gain de temps, en éliminant de nombreuses réunions

– Satisfaction accrue des candidats et des clients grâce à des boucles de rétroaction et à une prestation plus rapides

– Aider a prioriser la charge de travail

Comment réussir à faire cela ?

Beaucoup d’entre vous qui recrutent pour des rôles d’ingénierie ou d’informatiques connaissent probablement la méthodologie de développement Scrum. Pour ceux qui ne sont pas au fait de cette méthodologie, sachez que Scrum est une méthode utilisée dans les cycles de développement logiciel rapides avec des mises à jour fréquentes.

Derrière cet acronyme étrange se cache une méthodologie de gestion des priorités largement utilisée par les équipes de développement de logiciels. En effet, selon le 9e rapport annuel State of Agile, 72% des équipes de logiciels utilisent Scrum ou un hybride de Scrum.

La plupart des directeurs techniques industriels utilisent déjà cette méthodologie comme façon de de gérer le quotidien et cela leur permet de gérer de gros projets ou l’innovation est capitale. Nous avons aussi trouvé des cabinets de recrutement digital qui ont basé leurs méthodes de recrutement sur cette méthodologie efficace.

Comment organiser sa journée lorsque l’on est SCRUM ?

Une journée type SCRUM débute par une réunion quotidienne. Dans le cadre d’un cabinet de recrutement intérim, nous avons appelé cela la «mêlée quotidienne». Les réunions ont généralement lieu au même endroit et à la même heure chaque jour. Idéalement, une réunion quotidienne de mêlée a lieu le matin, afin de discuter des tâches et des priorités de cette journée.

C’est à ce moment que chaque membre de l’équipe doit répondre à trois questions essentielles.

– Qu’est-ce que vous avez fait hier ?

– Que vas-tu faire aujourd’hui ?

– Y a-t-il des délais à prévoir ?

En organisant de manière « tendue » toutes les tâches chaque jour, le chef de projet gagne une visibilité assez large et peut référer des problèmes ou des enjeux du projet avec son client.

Pour que toutes les tâches et leur statut dans un projet soient visibles, vous avez besoin d’un tableau de bord. Il existe de nombreuses manières différentes de créer un tableau de mêlée Il s’agit ici d’utiliser les 3 questions Scrum et les noms des membres de notre équipe pour notre projet pour compléter ce tableau.

Le premier jour, chaque membre de l’équipe écrit ses tâches pour la journée sur des post-it et les place sur le tableau dans la boîte intitulée «To Do». Cela pourrait être, par exemple :

– Recevoir 2 candidats pour le poste de développeur Java ou préparer l’entretien du candidat « Marc » sur le poste de chef de produit…

Dès le deuxième jour, chaque membre de l’équipe commence à répondre aux 3 questions.

– Toutes les tâches qu’ils ont réussi à faire la veille de leur arrivée dans la boîte intitulée «Done».

– Toutes les tâches qu’ils n’ont pas réussi à faire, ils passent à la case «En cours de traitement».

Bien sûr, à ce stade, la question 3 se pose, quelle était la raison du retard ? Tout problème ayant causé ce retard peut être discuté hors ligne s’il prend trop de temps.

Tout au long de la semaine, le tableau se remplit de post-it, se déplaçant de gauche à droite. Outre le fait qu’il illumine le bureau, il fait aussi des retards ou des goulots d’étranglement dans votre projet de recrutement visible à un stade précoce, ce qui vous donne la possibilité de faire des changements à un stade précoce (petites itérations, comme dans le développement de logiciels).

Cela nous donne également des informations très utiles sur les processus de recrutement, que nous pouvons ensuite partager avec nos candidats et nos clients dès le début du projet plutôt que dans deux mois.

Autres avantages que nous avons trouvés

Vous pouvez supprimer beaucoup de réunions, car vous avez une vue quotidienne de l’avancement de vos projets.

Cela aide à prioriser la charge de travail, car les personnes travaillant dans le recrutement savent à quel point une journée peut être chaotique et occupée.
Vous donnez aux membres de votre équipe la responsabilité de planifier leur propre journée de travail et vous permettez aux gens de faire des erreurs qui peuvent être résolues à un stade précoce (bon processus d’apprentissage).

Un conseil important si vous envisagez de l’essayer avec votre propre équipe. Assurez-vous de communiquer très clairement que cette méthodologie n’est pas destinée à surveiller ses performances, mais bien de faire avancer le projet.