boxeur-emploi

Comment négocier son salaire ?

Vouloir gagner plus d’argent est une chose. Arriver à ses fins en est une autre. Voici donc quelques tips pour vous aider à bien négocier votre augmentation.

  1. Analyse de votre salaire
    Comparez les prix du marché (en fonction de votre âge et de votre expérience), les salaires au sein de votre entreprise et positionnez vous. Combien valez-vous vraiment ? Il faut savoir se montrer réaliste. Clairement, si vous voulez un chèque avec six zéros, jouez au loto !

  2. Contexte de l’entreprise
    Si votre boîte traverse une période économiquement difficile (restrictions budgétaires, perte de marché, licenciements, nouveaux investissements …), évitez. Ou plutôt attendez.
     

    ad-mistertemp

  3. Choisir le bon moment
    Tout est ici question de timing. Donc évitez à tout prix les entrevues de couloir en plein rush. Il y a peut être un process particulier à suivre pour les augmentations dans votre boite. Renseignez-vous et vous serez plus à même de savoir quand et qui contacter.

  4. Prendre un RDV
    Un peu de formalité ne fait jamais de mal. Soyez pro si vous voulez légitimer votre augmentation. Préférez un “point de situation” avec votre supérieur, à un “il faut que je te voie pour parler de mon salaire”. À approche différente, résultats différents.

  5. Préparation de l’entretien
    Vous voulez savoir comment gagner plusieurs milliers d’euros en quelques minutes? On dirait une vieille pop-up des années 2000. Pourtant c’est l’effet que vont avoir ces quelques minutes d’entretien avec votre boss. Autant vous bien préparer. Alors construisez votre argumentaire point par point, répétez le et n’oubliez pas de travailler votre langage corporel.
     

    augmentation-billet

  6. Vos arguments
    C’est le moment de faire valoir vos compétences ! D’exprimer votre valeur ajoutée. Appuyez vos arguments d’exemples et de résultats précis. L’objectif est de prouver que vous méritez réellement cette augmentation. C’est le cas ? Alors ça va bien se passer.
     
  7. Votre attitude
    Soyez direct et ne tournez pas autour du pot. Vous savez pourquoi vous êtes là et votre supérieur le sait aussi. Votre crainte d’aborder le sujet risque de jouer en votre défaveur. Alors déroulez votre argumentaire, l’entraînement se chargera du reste. Et surtout, soyez positif.
     
  8. La fourchette et l’alternative
    Avec vos chiffres en tête, demandez un salaire supérieur à ce que vous souhaitez obtenir (on parle de fourchette hein, pas de râteau). Tout est ici question de négociation. Dans l’idéal laissez votre manager vous faire une proposition, vous pourriez être agréablement surpris. Dans le cas contraire misez sur votre plan B, un salaire correct et des avantages plus intéressants (des congés supplémentaires ou un 13e mois par exemple).
     
  9. Conclure
    Si c’est oui, jackpot ! Remerciez le et proposez un prochain rendez-vous dans 6 mois pour faire le point. Si c’est non, détendez-vous et demandez pourquoi. C’est un bon moyen de relancer le processus de négociation. Si la réponse nécessite un délai de réflexion, proposez un autre RDV pour connaître sa décision finale.
     
  10. Pièges
    Évitez le chantage type “Si je ne suis pas augmenté, je démissionne”. Ne ramenez vos problèmes perso sur le tapis pour justifier cette augmentation. Ne demandez pas de réponse immédiate et n’acceptez pas l’offre trop vite.
    argent-licorne

Jackpot, si vous suivez ces conseils vous vous assurerez de peser enfin dans le game ! Pensez quand même à financer le clonage de licornes, on ne sait jamais. D’avance, merci !