Modifié le

« La raison, le jugement, viennent lentement, les préjugés accourent en foule. » disait Jean-Jacques Rousseau.

Le marché de l’intérim en France, en 2020, représente 23 milliards d’euros et plus de 2 millions d’intérimaires en poste. À elle seule, la plateforme digitale Mistertemp’ compte 1 million de candidats.

Pourtant, l’emploi intérimaire souffre malgré tout de nombreux préjugés infondés.

Voici un florilège des phrases qu’on entend sur le travail temporaire.  

« L’intérim ne concerne que des profils non qualifiés. »

L’intérim est accessible à tous que vous soyez sans diplôme ou que vous ayez un bac+2/+5. Il ne requière pas forcément de qualifications particulières et permet aux profils démarrant dans la vie active de faire leurs armes.

Les secteurs du BTP, de la logistique, ou du transport ont beaucoup recours à l’intérim. Pour ces métiers, le CAP, le CACES, le permis poids lourd peuvent être nécessaires et nécessitent donc des formations en amont. Chez Mistertemp’, nous formons nos intérimaires en fonction des besoins de nos clients. Il vous est également possible de financer une formation via votre Compte Personnel de Formation (voir notre article sur le CPF).

Par ailleurs, on en parle moins, mais l’intérim est régulièrement pratiqué par les cadres en reconversion ou les jeunes diplômés. L’intérim peut en effet vous permettre de débuter ou de rebondir dans le monde du travail, sans vous engager sur le long terme. C’est un bon moyen de découvrir de nouvelles choses.

« L’intérim, c’est que pour les jeunes. »

L’intérim est plus populaire chez les jeunes avec environ 80% d’intérimaire entre 16 et 44 ans. Cependant, 20% des intérimaires sont âgés de 45 ans et plus. Ce type de contrat peut en effet être très utile pour l’emploi sénior.

Parmi les profils séniors qui travaillent en intérim, beaucoup sont en reconversion professionnelle. En effet, ce type de contrat peut être un bon moyen de se renouveler et de tenter sa chance dans de nouvelles branches professionnelles.

Comme dit précédemment, l’intérim convient à tous les profils quelle que soit leur formation. Un cadre sénior pourra travailler en intérim sur des missions à son niveau. Pour les artisans, le type de mission peut également s’adapter à l’âge et la condition physique. Ils pourront par exemple aspirer à des postes plus organisationnels que physiques, en étant conducteur de travaux par exemple, dans le BTP.

« Le travail en intérim, c’est précaire. »

On confond souvent la notion de temporaire avec précarité. On associe l’intérim à des contrats de courtes durées. Toutefois, une mission peut durer une journée comme 24 mois, un intérimaire peut travailler 2 ans à temps plein dans la même entreprise. Certains intérimaires font d’ailleurs une grande partie de leur carrière dans l’intérim.

Plusieurs dispositifs existent également pour permettre aux intérimaires d’obtenir cette sûreté  qui peut faire défaut parfois :  

  • Le FASTT : association qui apporte un soutien aux salariés intérimaires au quotidien. Il peut vous aider dans vos démarches administratives, à trouver un véhicule rapidement, à obtenir un prêt immobilier…
  • Le Prism’emploi : organisme qui accompagne les intérimaires dans leurs projets professionnels, spécialisé dans le secteur du travail temporaire.
  • Intérimaire Prévoyance : régime de prévoyance qui vous facilite les démarches liées à la santé, l’assurance maladie, les arrêts de travail… 
  • Action logement : association qui vous aide dans vos projets immobiliers et dans votre recherche de logement.

De plus, ce type de travail repose beaucoup sur la relation de confiance entre l’intérimaire et son consultant. Faire sa place, prouver sa bonne volonté sont des raisons qui pousseront un consultant à vous faire confiance et à vous assurer des missions régulières. Chez Mistertemp’, le programme de fidélisation MyBonus permet aux intérimaires d’avoir de nombreux avantages financiers.

Par ailleurs, même sans évolution particulière, l’intérimaire perçoit des avantages financiers qui sont propres à ce type de contrat. Après chaque mission, il touche une Indemnité de Fin de Mission (IFM) et une Indemnité Compensatrice de Congés Payés (ICCP), ce qui représente à la fin d’un mois de travail à temps complet un salaire d’environ 1600€ nets, soit plus que lors d’un temps plein en CDD.

« L’intérim ne débouche jamais sur un CDI. »

L’intérim est un moyen rapide et efficace pour faire ses premiers pas en entreprise. En effet, une mission qui se déroule bien en entraîne généralement d’autres. Quand le besoin se fait récurrent et qu’un intérimaire est apprécié par un employeur, il n’est pas rare que ce dernier lui fasse une proposition d’embauche en CDI.

Il existe également le CDI intérimaire aussi appelé CDII (Contrat à Durée Indéterminée Intérimaire). Ce contrat donne accès aux travailleurs à des missions plus longues mais également à une rémunération minimum dans les périodes d’intermissions. En mai 2021, presque 50 000 personnes travaillent en CDI intérimaire.

« En entreprise, l’intérimaire est moins considéré que les autres. »

Un intérimaire répond en général à un besoin urgent. Il intervient donc pour prêter main-forte à une entreprise en recherche de main-d’œuvre. Ce rôle de soutien est généralement mis en avant par l’employeur, il n’a aucune raison de dévaloriser un intérimaire. Cependant une mauvaise expérience peut toujours arriver.

Par ailleurs, il y a ce côté dépendance à une entreprise qui peut être un frein. Vais-je être renouvelé ? Est-ce que je vais travailler demain ? Ce sont des questions légitimes que l’on peut se poser. Chez Mistertemp’, un consultant vous accompagne tout le long de votre parcours en intérim. Si la collaboration est agréable des deux côtés, il fera tout son possible pour que vous ayez des missions régulières, sans interruption trop longue.

Vous l’avez compris, l’intérim peut être un bon moyen d’entamer, de booster, ou de terminer votre carrière. Tant financièrement que professionnellement, l’intérim peut vous amener vers des contrats longs voire une embauche en CDI. L’intérim permet également de diversifier ses expériences et de découvrir des entreprises variées avec des cultures différentes à chaque fois.

Convaincus ? On vous attend chez Mistertemp’ !